المراكشية : بوابة مراكش /
قضايا مراكش والمغرب بعيون محلية

Rentrée scolaire à Marrakech

الاربعاء 10 سبتمبر 2014

Bientôt la rentrée pour les 288.063 élèves de Marrakech: le 10 septembre pour le primaire et le 11 pour l’enseignement secondaire collégial et qualifiant, alors que les inscrits à l’enseignement français ont quant à eux démarré l’année dès le 2 septembre.
Ce sont quelque 20.033 nouveaux inscrits qui ont rejoint cette année les bancs de l’école primaire dans le secteur public, soit un total de 125.095 élèves, contre 30.158 dans le secteur privé. Pour eux commence la grande aventure, dans les 218 établissements publics et les 121 écoles privées que compte la ville. Partagés respectivement entre 3.392 et 1.279 classes, cela donne des taux du nombre d’élèves bien différents. Ils sont en moyenne 37 élèves par classe primaire dans le secteur public, contre 24 dans le privé. Du côté des collèges, Marrakech possède une offre d’enseignement d’Etat de 66 établissements, pour les 62.407 élèves inscrits pour cette rentrée, répartis sur 1.448 classes, ce qui monte encore la moyenne de fréquentation des classes à 43 élèves. Quant au privé, ils sont 7.772 pour 332 classes, soit, comme en primaire, une moyenne de 23 élèves par classe. Reste 34 lycées qui se partagent les 36.606 élèves du public, alors qu’ils sont 6.173 à suivre l’enseignement privé.
En cette rentrée 2014/2015, la ville ocre cumule donc 376 établissements publics, 121 privés, 18 internats et 492 maternelles ouvertes dans des maisons individuelles, après autorisation du ministère de l’Education. Alors qu’un collège et 4 établissements primaires ont récemment fermé leurs portes pour nombre insuffisant d’élèves inscrits,     1 nouveau lycée qualifiant à Daoudiate et 2 pour le primaire à Mhamid et Tamansourt élargissent l’offre.
Certains élèves de l’enseignement public ont pu bénéficier d’un appui social, essentiellement destiné aux habitants des communes les plus éloignées. La distribution de cartables s’est déroulée au bénéfice de près de 50.000 enfants. Ramassage scolaire, cantine, distribution de vélos ou bourses pour les internes, il s’agissait d’assurer le maintien à l’école des enfants issus des zones enclavées.
 
 
L'economiste
حرر من طرف [المؤلف] في [التاريخ]
L'economiste

من هنا .. وهناك | أخبار | مراكش | جمعويات | منوعات | ثقافة وفن | رياضة | التعليم | الجامعة | الرأي | الأولى | فيديو | بحوث | واااتساب .. | إعلانات مبوبة | اعلانات | الوطنية


معرض صور



المراكشية على الفايسبوك

على التويتر

الاشتراك بالرسالة الاخبارية

المراكشية في مواقع التواصل