المراكشية : بوابة مراكش /
قضايا مراكش والمغرب بعيون محلية

Marrakech : Droits de l’homme pour les jeunes générations

الاثنين 16 ديسمبر 2013

La ville de Marrakech a abrité, samedi, la cérémonie de remise des distinctions aux lauréats de la 1ère édition du “Prix des droits de l’homme pour les jeunes générations”, une initiative du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et ses Commissions régionales dans le cadre de la promotion des valeurs des droits de l’homme et de citoyenneté auprès des jeunes.
 
Le prix de cette première édition, organisé en partenariat entre la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Marrakech et les Académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF) de Marrakech-Tensift-Al Haouz et de Doukkala-Abda, a été décerné à 5 élèves parmi 230 candidats.
 
Il s’agit de Kaouter Boumehdi (délégation de Safi), Soumaya Sarsatou (délégation des Rhamna), Soukaina El-Aji (délégation de Safi), Soumaya Allaoui (délégation de Youssoufia) et Abdelkebir Ait Lhaj (délégation d’Essaouira).
 
Les distinctions ont été remises en présence de Driss El Yazami, président du CNDH, Abdelâdim El Guerrouj, ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Ahmed Abbadi, membre du CNDH, des Directeurs d’AREF, en plus de délégués du ministère de l’éducation nationale, des cadres éducatifs et des représentants de la société civile.
 
Ce prix représente l’esprit de coopération entre le CNDH et le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle en matière d’éducation et la culture des droits de l’Homme dans les établissements scolaires. Cet esprit est concrétisé par différentes conventions de coopération entre le CNDH et ses commissions, d’un côté, et les académies régionales de l’éducation, de l’autre, notamment la convention entre la CRDH de Marrakech et l’académie Marrakech-Tansift- Al Haouz signée le 27 avril 2013.
 
La phase finale du “prix des droits de l’homme pour les jeunes générations”, lancé le 10 octobre dernier, a eu lieu le 1er décembre au lycée Abou El Abbas Essabti de Marrakech.
 
Cette phase a connu la participation de 53 élèves, qui ont pu réussir la deuxième phase au niveau des provinces. Les épreuves de cette phase finale sont issues du livre édité récemment par le CNDH intitulé “Des fondements philosophiques des droits de l’Homme” (Mohamed Sabila, Abdesslam Ben Abd El Ali et Mustapha Laarissa).
 
Intervenant à cette occasion, M. El Yazami a affirmé que la promotion de la culture des droits humains passe nécessairement par la formation de la jeune génération, compte tenu du fait que les jeunes de moins de 25 ans représentent 51 pc de la population du Royaume et que le système d’enseignement marocain compte quelques 6 millions d’élèves et d’étudiants.
 
Il a réaffirmé ainsi l’engagement du CNDH et de ses commissions régionales de faire de la jeunesse un axe stratégique de leurs programmes d’action. Des programmes fondés sur des partenariats avec le système de l’enseignement dans l’objectif de consacrer l’édifice d’une Nation des droits ouverte et engagées pour les valeurs universelles des droits humains, a-t-il précisé.
 
L’expérience du Maroc en matière de réconciliation et d’équité a intéressé plusieurs pays qui connaissent des transitions afin de bénéficier de cette expérience pilote, a-t-il dit.
 
En marge de cette cérémonie, une convention pour la formation de 200 Libyens dans le domaine de la réconciliation et le dialogue nationaux, a été signée entre le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH-Maroc) et l’Office libyen des affaires des combattants.
MAP
حرر من طرف [المؤلف] في [التاريخ]

الكلمات المفتاحية : Marrakech
MAP

من هنا .. وهناك | أخبار | مراكش | جمعويات | منوعات | ثقافة وفن | رياضة | التعليم | الجامعة | الرأي | الأولى | فيديو | بحوث | واااتساب .. | إعلانات مبوبة | اعلانات | الوطنية


معرض صور



المراكشية على الفايسبوك

على التويتر

الاشتراك بالرسالة الاخبارية

المراكشية في مواقع التواصل