المراكشية : بوابة مراكش /
قضايا مراكش والمغرب بعيون محلية

La 5è biennale de Marrakech: un évènement phare dans la vie culturelle de la ville

السبت 8 فبراير 2014

La 5ème Biennale de Marrakech, un évènement phare dans la vie culturelle de la ville ocre prévu du 25 février au 2 mars prochains, promet un programme riche et varié avec une pléiade d’artistes de divers horizons qui vont investir les espaces culturels de la ville pour un dialogue croisé entre quatre disciplines artistiques.
 
Depuis la première édition de la Biennale de Marrakech en 2004, la ville ocre invite des artistes contemporains du Maroc et du monde entier à créer un festival culturel afin de lancer les débats et les discussions à travers le prisme des arts. L’édition 2014 propose un dialogue croisé entre quatre disciplines artistiques (arts visuels, littérature, cinéma-vidéo et arts du spectacle).
 
Les commissaires de chaque volet artistique considèrent la question “où sommes-nous maintenant?” et tentent d’y répondre selon leurs propres points de vue.
 
Le poste de Commissaire des arts visuels de cette 5ème édition est confié à Hicham Khalidi, un Néerlandais-marocain qui a été à la tête de la direction artistique de l’Institut d’art audiovisuel à La Haye, Pays-Bas. Ses sujets favoris sont les politiques de l’image et la recherche transdisciplinaire de l’art et du design spéculatifs.
 
Une pléiade d’artistes du Maroc et de pays d’Afrique et d’Europe prendront part à cette manifestation. Selon le programme décliné par les organisateurs, il est prévu notamment un projet de performance sonore commissionné par Carl Michael von Hausswolff (Linkaping, Suède) et Jacob Kirkegaard (Esbjerg, Danemark). Il est prévu également une performance musicale commissionnée par Clara Meister (Munich, Allemagne) en collaboration avec “STIFF”, “Kamarstudios” et des musiciens marocains.
 
“Mon envie, très contemporaine, est de faire tomber les barrières entre sciences sociales et humaines, entre auteurs et récepteurs, afin de mieux saisir la circularité à l’œuvre: désirs-créations- interprétations”, affirme Driss Ksikes, commissaire littéraire de la 5ème Biennale de Marrakech.
 
Ksikes ouvre une série d’ateliers autour de la notion du local, global et universel. Lectures, ateliers, tables rondes, performances et rencontres sont au programme à Dar Cherifa, au Théâtre royal et à la Place Jamaâ El Fna. En marge de ces performances littéraires, des troubadours joueront les rabatteurs de publics et des artistes en herbe exposeront leurs interprétations visuelles des œuvres lues.
 
“Le principe est ici d’ouvrir l’éventail des traductions de textes littéraires pour que naissent d’autres signes, par l’image, la graphie ou la bande dessinée”, indique-t-il au sujet de cette programmation qui verra la participation de nombreux artistes marocains et étrangers.
 
En ce qui concerne la catégorie “Vidéo et Cinéma”, le commissaire de ce volet, Jamal Abdennassar, (fondateur du festival Casaprojecta), place le vif de ce dialogue dans la notion d’espace. “C’est un espace créatif et géographique de l’actualisation de l’image. Cet espace devient alors un territoire contemporain de “e-création”. “C’est, sans conteste, cet aspect du territoire qui guide le choix des œuvres visuelles présentées à cette 5ème Biennale de Marrakech”, souligne Abdennassar.
 
Les projections et tables rondes se dérouleront au cinéma Le Colisée et à ”L’blassa”au Guéliz et seront accompagnées d’une carte blanche à la légendaire Cinémathèque de Tanger, indiquent les organisateurs au sujet de ce volet.
 
Pour ”les Arts vivants”, le commissaire de ce volet, Khalid Tamer (fondateur d’Alwaln’art, le festival de l’espace public à Marrakech) a imaginé un circuit réinventant les relations de l’espace public entre les divers sites de la Biennale pour offrir aux habitants, passants et spectateurs une nouvelle expérience de la ville et de ses espaces publics à travers un parcours libre, contemplatif et participatif.
 
”L’art contemporain se partage, stimule l’imagination et la réflexion, associant les publics à la fabrication, individuelle et collective, d’une esthétique nouvelle, née de l’expérience intime et sensorielle de l’espace public ré-enchanté et porteur de sens à nouveau”, souligne Khalid Tamer dans la présentation de son volet.
 
Dans chaque volet, des dizaines d’artistes marocains, d’Afrique et d’Europe sont annoncés pour des performances et des prestations qui ambitionnent d’émerveiller le public et offrir au public à apprécier l’art dans des dimensions originales et des interactions propice à une créativité débordante.
المراكشية
حرر من طرف [المؤلف] في [التاريخ]
المراكشية

من هنا .. وهناك | أخبار | مراكش | جمعويات | منوعات | ثقافة وفن | رياضة | التعليم | الجامعة | الرأي | الأولى | فيديو | بحوث | واااتساب .. | إعلانات مبوبة | اعلانات | الوطنية


معرض صور



المراكشية على الفايسبوك

على التويتر

الاشتراك بالرسالة الاخبارية

المراكشية في مواقع التواصل